Coût d’un poids lourd : ce qui a changé en dix ans


Par , le dans Actualités diverses - Aucun commentaire - 50

Dans son enquête annuelle Longue Distance, le Comité national routier s’est intéressé aux coûts des véhicules sur 10 ans dans les entreprises de transport françaises. Les indicateurs sont dans le rouge que ce soit l’indice de production par camion ou le kilométrage annuel. Tous ces facteurs ont des répercussions sur les coûts directs et indirects des véhicules industriels. A noter une explosion du prix des péages poids lourds. Voici le détail.

« Les conditions d’exploitation des véhicules se dégradent en dix ans » estime le CNR dans son bilan publié. Les chiffres ne sont pas excellents puisque, tout d’abord, le kilométrage annuel des véhicules chute de 4,8 % entre 2007 et 2017. Autre baisse significative, celle de l’indice de production qui a subi directement sur la période 2008-2009 « le choc d’activité des transporteurs lors du 4ème trimestre 2008 et le 1er trimestre 2009. « Depuis, il remonte lentement sans pour autant retrouver son niveau d’avant crise » commente le CNR.

Dans son étude, le comité met en avant l’une des conséquences des solutions adoptées par les entreprises de transport comme le recentrage des activités sur le national ou le grand national « permettant, entre autres, de compenser leur perte d’activité à l’international. » Conséquence immédiate : la baisse de la distance d’une relation, -20% sur 10 ans. Le CNR constate de part ses données que les transporteurs ont tendance de nouveau renouveler leur parc. Alors que l’âge et la durée de conservation des véhicules ont augmenté significativement entre 2007 et 2010, ils diminuent depuis 2012 passant de 4,4 ans en 2010 à 3,7 ans l’an dernier.



Les coûts. Une bonne nouvelle, « la consommation de carburant diminue régulièrement depuis 10 ans » fait remarquer le CNR mais « il ne varie pas linéairement entre 2007 et 2017 » étant tributaire de nombreux facteurs (prix d’achat du gazole ou le rapport d’approvisionnement cuve/pompe). En revanche, explosion du coût des péages : +37,7% en dix ans. « Cette dérive maximale témoigne de l’inflation annuelle des tarifs autoroutiers de classe 4 et des conséquences de l’application en mai 2008 de la Directive Eurovignette, réduisant significativement les remises commerciales accordées aux entreprises de transport » commente le CNR. Enfin, le coût des pneumatiques est stable et celui des entretiens-réparations varie peu sur la décennie.


Source : CNR

L’achat d’un poids lourd. Le comité constate « une inflation de la valeur d’achat d’un tracteur neuf de + 20 % en 10 ans ». Mais il tient à préciser que « la statistique moyenne annuelle de prix des véhicules intègre tous les véhicules, qu’ils aient été renouvelés ou non dans l’année en cours, ce qui lisse mécaniquement les évolutions d’une année sur l’autre. » L’instauration de la norme Euro VI à partir du 1er janvier 2014 a généré une inflation significative des prix de tracteurs. Certains constructeurs de poids lourds avaient préparé cette mutation technique en renouvelant leurs gammes de véhicules dès 2013. Autre facteur récent d’inflation, la législation européenne instaure à compter du 1er novembre 2015 de nouveaux équipements de sécurité.