» Le relais du forum » La roue de secours. Quel est votre avis? » REPONDRE

Sondage: Pour vous, la roue de secours est :
Inutile 0.0% - [0 Vote]
Indispensable 71.4% - [5 Vote]
Je suis assuré donc inutile 0.0% - [0 Vote]
Je suis assuré, mais elle reste indispensable 28.6% - [2 Vote]
Je m'en fiche ! L'option est chère ! 0.0% - [0 Vote]
Avatar  Mickaël Le 04/11/2018 à 11h46
Je pense que la roue de secours peut faire un long débat ..

Je trouve qu'une roue de secours est INDISPENSABLE. Personne est à l'abris d'éclater un pneu, que ce soit sur un trottoir, en roulant sur un morceau de bois (cela m'est arrivé), ou rouler sur un clou ect.... Changer une roue ça prend 5 minutes, et ça peut faire économiser beaucoup d'argent (Dans le cas contraire, dépannage ect.....)

La bombe anti-crevaison est bien, mais ne couvre pas les éclatements. Et pourtant, ça arrive.

Au moins une galette pour vraiment nous sortir des pires des situations.

Rang : ☕ Webmasteur 😈

team01.png


 
Avatar  Gordini Le 04/11/2018 à 12h17
Il y a des années que je paye une assistance 0 km, elle ne m'a servi qu'une fois en 29 ans que je suis à la ..... même assurance.
Alors si une crevaison arrive, je rentabiliserais un peu de mon "investissement" :mdr:

Quant aux roues galettes, pas grand monde le sait, mais elles ne doivent se monter qu'à l'arrière, jamais à l'avant !


:epicetou:

Rang : 🍺 Régulateur 😴

team02.png


 
Avatar  Mickaël Le 04/11/2018 à 12h36
Tu as vu ça où? J'en ai vu autant à l'avant que à l'arrière ..

Citation :
Roue galette, roue galère !

Des avantages sans commune mesure avec la liste des dangers encourus : un équipement à éviter…

En 1997, neuf des trente voitures les plus vendues en France étaient équipées de roues de secours galette. Quatre ans plus tard, il n’en reste que trois. En octobre 1997 justement (Auto Moto n° 39), nous avions démontré le danger de ce type de roue : vitesse limitée à 80 km/h, manœuvres d’urgence délicates, usure très rapide de la bande de roulement… Depuis, les constructeurs ont fait machine arrière. Auto Moto fait le point.

Avantages constructeurs

– Un prix inférieur à celui d’une roue de secours classique, ce qui permet d’abaisser le prix de revient du véhicule.
– Le gain de quelques kilos est un argument important, à l’heure où les ingénieurs traquent le moindre gramme.
– La réduction de plus des deux tiers des dimensions d’une galette par rapport à une roue de secours classique permet aux constructeurs d’offrir un gain d’espace supplémentaire dans le coffre.

Risques utilisateurs

– Le comportement de la voiture est modifié. Même en ligne droite, la direction est déséquilibrée.
– En virage, la stabilité du train arrière est compromise : risque de survirage brutal, difficile à rattraper.
– En freinage d’urgence, l’ABS ne peut empêcher des à-coups dus à la différence d’adhérence de la galette. Sans ABS, un freinage d’urgence à 80 km/h provoque “un plat” qui rend alors la roue galette inutilisable.
– Sur sol mouillé, les distances de freinage augmentent sensiblement. Chaussée de quatre roues normales, une Peugeot 306 s’arrête en 35 mètres lors d’un freinage d’urgence à 80 km/h. Elle met 4,60 mètres de plus si la roue galette est montée à l’arrière et 8 mètres de plus si elle est montée à l’avant. Et la différence d’adhérence rend la voiture très difficile à maîtriser. Sans ABS et roue galette montée à l’arrière, le tête-à-queue intervient neuf fois sur dix en cas de freinage brutal.
– Enfin, contrairement à la roue de secours, la galette ne sert qu’une fois. En effet, un début d’arrachement de la bande de roulement avec apparition de la trame métallique peut intervenir très rapidement en cas d’utilisation sur parcours sinueux. Mais qui décidera de s’arrêter alors qu’il lui reste seulement quelques dizaines de kilomètres à parcourir ? Or continuer de rouler avec un pneu dans cet état est risqué.

A faire

En cas de crevaison, quelle que soit la roue en cause, il est préférable de monter la galette à l’avant. Les risques de tête-à-queue seront réduits et la tenue de route s’en trouvera moins dégradée.
– Vérifier la pression de la galette. Il est recommandé qu’elle soit de l’ordre de 4 kg, voire 4,2 kg (de 1,8 à 2,1 kg pour une roue normale) afin de compenser ses petites dimensions et son manque de rigidité.
– Plutôt que d’utiliser la galette, une bombe anticrevaison (de 20 à 100 F) permet dans 90 % des cas de réparer un pneu crevé (en cas de crevaison lente) et de continuer son trajet en toute sécurité (pas de modification d’allure ni de comportement). Le contenu de la bombe jouera alors le rôle de rustine d’étanchéité pour les petits trous. Attention, le pneu devra tout de même être vérifié par la suite par un professionnel afin de s’assurer qu’il n’a pas été endommagé. En revanche, s’il y a déchirure ou éclatement du pneu, la bombe ne servira à rien.
– Lors de la commande d’un véhicule neuf, il faut négocier avec le concessionnaire le remplacement de la roue galette éventuelle par une roue de secours classique, la plupart des modèles concernés pouvant en accueillir une. D’autant plus que lors du renouvellement d’un train, la cinquième roue permet souvent de faire quelques économies.


En aucun cas on parle d'interdiction, bien au contraire, c'est recommandé ! Je ne trouve aucun article sur cette interdiction !

Attention aussi aux assistances .. Il y a parfois un rayon de kms à respecter. Une roue de secours, c'est utile, c'est tout.

Rang : ☕ Webmasteur 😈

team01.png


 
Avatar  Gordini Le 04/11/2018 à 17h09
Un technicien de chez Michelin m'avait plutôt mis ce point comme argument :
Citation :
un début d’arrachement de la bande de roulement avec apparition de la trame métallique peut intervenir très rapidement en cas d’utilisation sur parcours sinueux.

La hauteur de la galette par rapport à sa largeur tend à faire déjanter la galette.

Mais je ne suis pas technicien en pneumatiques....

Citation :
la galette ne sert qu’une fois

Par contre, ça, je suis certain que pas grand monde le sait !


:epicetou:

Rang : 🍺 Régulateur 😴

team02.png


 
Avatar  Mickaël Le 04/11/2018 à 17h37
Moi-même je ne savais pas qu'elle pouvait servir une seule fois. Même si j'ai un doute quand même.

Rang : ☕ Webmasteur 😈

team01.png


 
Avatar  galle marc Le 05/11/2018 à 15h43
bonjours atous moi je trouve qu une roue de secours et indispenssable je parle d une vraie route non pas d une gallette
car avec une gallette la vitesse est limite a 80 enfin je crois et je crois que c est pour un usage unique
si je me trompe peu ton retecfier mes dire

Rang : ✍️🏻 Apprenti

ranks02.png


 
Avatar  G-Rom Le 05/11/2018 à 19h14
Dans mon Tiguan, j'ai une bombe anticrevaison et un compresseur ...... :pleure:

Rang : 💻 Professionnel

ranks04.png


 
Avatar  Mickaël Le 05/11/2018 à 19h48
C'est déjà pas mal, mai si tu éclates, ça sert à rien hélas ..

Rang : ☕ Webmasteur 😈

team01.png


 
Avatar  galle marc Le 06/11/2018 à 09h05
tout a fait d accord avec toi mickael ,rien de tel qu une roue de secours meme si parfois elle est mal place
dans mon avensis elle est dans le coffre faut crever quand il est plein

Rang : ✍️🏻 Apprenti

ranks02.png


 
Avatar  guismo205 Le 06/11/2018 à 14h00
Quand nous avons changer de voiture une des conditions était la vrai roue de secours et le Picasso est équipé en série du kit de gonflage et réparation crevaison mais quand le pneu est mort bah tu reste sur place. Et la galette il en était hors de question. Partant a la semaine il était primordial que si ma femme crève avec la voiture le lundi je puisse m'en occuper a mon retour. Le changement de roue n’étant pas un problème pour elle puisque nous connaissons plusieurs garagiste sur ma commune et il serait venu sans prendre de supplément.

J'ai d'ailleurs des amis qui ont également un Picasso mais avec le kit et l'entaille sur le flan pneu HS obliger de faire venir une dépanneuse ce qui leur a coûter la peau du c*l. Au final achat d'une jante supplémentaire et 2 pneu a changer. comme ça le pneu qui n'avais rien mais était a mi usure devient roue de secours.

Sur mon Picasso j'ai fait changer les pneus avant car pas loin du témoin mais d’après l'usure et les kilomètre que l'on fait il aurait été a faire entre notre voyage et noël. Mon garagiste a regarder la marque et le modèle du pneu qui est sur la roue de secours car bien que non périmé au niveau date en retrouver un du même modèle c'est pas gagner. il m'a rachète ce pneu car il avait le même en stock du coup tarif préférentiel pour les pneus de ma voiture, un pneu mi -usure mai bon niveau date en roue de secours.


La France est un pays fertile,l'ont y plante des fonctionnaires il y pousse des impôt.

Rang : 🔥 Addict

ranks05.png


 
Avatar  francisco Le 11/11/2018 à 01h06
Pour moi le pneus de secours, c'est l'unique et vrai solution.

Les kits anti-crevaison sont bien, mais pas suffisant à mon gout :mecherchepas:


Rang : 🍺 Régulateur 😴

team02.png


 
Avatar  Mickaël Le 11/11/2018 à 08h27
:top

Rang : ☕ Webmasteur 😈

team01.png


 
Avatar  olivier Le 11/11/2018 à 16h45
apparemment il y a l'unanimité pour une roue de secours, ce que je vais faire pour mon C4 PICASSO. C'est une histoire de faire des économies pou le constructeur et le refacturer de l'autre en option, sans compter les assurances et garage


Rang : 💻 Professionnel

ranks04.png


 

» Le relais du forum » La roue de secours. Quel est votre avis?

Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
2 Utilisateurs en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 2 Visiteurs Utilisateurs en ligne : Aucun membre connecté
Les membres importants du site



Mickaël
Gordini
Francisco
Aucun membre actuellement

Guismo205
G-rom
Olivier

Francisco
DH44
JPF66210
Le routier du 22